vers la page d'accueil du site vers la page des broderies vers la page des spectacles
X
SPECTACLES
Accueil
Broderies
Ateliers

La grande boueuse

La grande boueuse

En cours - Spectacle narratif et scénographie en terre crue - création 2023

illustration du spectacle La grande boueuse.

C'est comme si le miroir du ruisseau
Toujours retenait l'image des saules
Encore que la hâche eût de longue date
Couché leurs cheveux d'argent dans la poudre.

Emilie Brontë, "De qui pinçait tes cordes étrangères"

Vierges Maudites !

Vierges Maudites !

Variation de la carte d'Élaine - Récit et broderie

illustration du spectacle Vierges maudites ! - crédit photo : Laurent Guizard

Vierges maudites ! est un projet qui associe récit et broderie pour réécrire la légende arthurienne d’Elaine d’Astolat. La « vierge au lys » n’est point morte d’amour mais partie à la conquête du chevalier Lancelot. Son aventure initiatique est représentée sur scène par de grandes broderies : une carte géographique et un jeu de l’oie. La narratrice légende les dessins, elle expose les faits et gestes de l’héroïne. Parole et broderie se lient, texte ancien et pastiche contemporain s’entremêlent. La réécriture est mise à nue et Elaine régénérée.

Une version participative du récit permet à des brodeur·ses de joindre la narratrice en brodant et en lisant des extraits du récit. Le conte critique devient collectif. La broderie agissant en métaphore du geste de réécriture, l’espace de représentation devient la fabrique d'un « matrimoine » imaginaire.

GÉNÉRIQUE

De et avec : Inès Cassigneul Animation ateliers de broderie : Delphine Guglielmini Collaboration à la mise-en-scène : Marion Letessier Brodeuses : 10 brodeur.se.s volontaires Dessins : Sophie Guerrive (modèle de La tapisserie du Jeu de l’oie) et Pierre Macé (modèle de la broderie de la conquête) Sérigraphie : La Presse Purée Laine : Ecolaines, La Droguerie.

Production : Sentimentale Foule Co-production : Spéléographies, AGORA - Centre culturel (Le Rheu), La Maison du Livre de Bécherel. Partenaire : Centre de l'imaginaire arthurien. Soutien : Le Théâtre de Lorient, Le Strapontin, L’Archipel, Les Tombées de la Nuit. Avec l’aide de la Ville de Rennes et de la Région Bretagne.

La carte d'Élaine

La carte d'Élaine

Spectacle & broderie - À partir de la légende d'Elaine d'Astolat - création 2019 et 2020

illustration du spectacle la carte d'Élaine - crédit photo : Laurent Guizard

teaser

Inès Cassigneul réécrit une légende arthurienne, celle d’Elaine d’Astolat, morte d’amour pour Lancelot du Lac et dont l’infortune a inspiré poètes et peintres du XIXème siècle. Pour cela, elle fabule, mêle les formes, les styles, les voix et les musiques. Elaine n’est pas morte. Héroïne d’une odyssée allégorique et initiatique, elle poursuit à travers des souterrains infernaux une conquête amoureuse désespérée.

La carte d’Elaine est un spectacle onirique inspiré d’entre sorts. Inès Cassigneul et Gaspard Deloison (guitare électrique et théorbe) convoquent sur scène les fantômes de l’histoire d’Elaine. À la fin du spectacle la Tapisserie du Jeu de l’Oie est dévoilée, et la jeune fille du Moyen-Age est régénérée.

GÉNÉRIQUE

Mise en scène : Inès Cassigneul Texte : Inès Cassigneul Jeu : Inès Cassigneul (comédie) et Gaspard Deloison (théorbe, guitare et comédie) Composition musicale : Gaspard Deloison Regard extérieur : Julien Chavrial Collaboration dramaturgique : Giulia Deline, Tristan Rothhut Création lumière : Nicolas Marc Costumes : Florence Messe Crédit photo : Laurent Guizard.

Production déléguée : Théâtre de Lorient, CDN de Bretagne Co-production : Le Strapontin - Scène des arts de la parole (Pont Scorff), L'Archipel (Fouesnant). Partenaires : Région Bretagne, Les Tombées de la nuit, le Théâtre de Poche (Hédé), Le Corridor (Liège), la Maison sur Pilotis (Hédé), Les ateliers du Vent (Rennes) et l'Hôtel Pasteur (Rennes).
Avec le soutien de la Ville de Rennes.

on a joué

en février 2020 au Théâtre l'Archipel (Fouesnant)
en janvier 2020 au Théâtre Le Strapontin (Pont-Scorff)
en novembre 2019 au Théâtre de Lorient
en avril 2019 au Théâtre de Liège, Festival Corps de Texte (étape)

Les papiers de Jeanne-Vincente

Les papiers de Jeanne-Vincente

Spectacle narratif - Une commande des Archives du Morbihan

illustration du spectacle les papiers de Jeanne-Vincente

Lola nous raconte la découverte, à la mort de son père archiviste, d’un dossier très complet sur Jeanne Vincente, une femme du 18ème siècle. Durant les dernières années de sa vie, son père semble avoir développé une véritable passion pour cette femme issue de la noblesse, et qui a traversé les périls de la Révolution française. L’histoire de famille se mêle à l’enquête archivistique.

Les papiers de Jeanne-Vincente est un spectacle réparateur et sentimental, imaginé à partir d'un fonds d'archives du département du Morbihan.

GÉNÉRIQUE

Écriture et jeu : Inès Cassigneul Regard extérieur : Romain Brosseau Lumière et régie plateau : Jean-Yves Huitric Archivistes : Arnaud Guguin, Maud Sallansonnet, Marie Thouvenet Conseils : Shantty Turck (historienne du textile breton) et Solenn Mabo (historienne : les femmes bretonnes et la révolution française).

Production : Département du Morbihan, Le Strapontin - scène des arts de la parole.

on a joué

en septembre 2020 au Domaine de Kerguéhennec
en octobre 2020 au Château de la Ville-Quéno
en avril 2021 au Manoir de Saint-Urchaud (annulé)

Le conte du jardinier

Le conte du jardinier

Conte illustré. À partir du conte de H. C. Andersen Le jardinier et ses maîtres - Une commande du Domaine de Kerguéhennec.

illustration du spectacle le conte du jardinier illustration du spectacle le conte du jardinier

teaser

Le conte du jardinier raconte les mésaventures d'un jardinier vertueux et imaginatif confronté à des maîtres attachés à la conservation de leur ancien jardin. Une variation fleurie de la dialectique du maître et de l'esclave selon Andersen.

Ce parcours oral entre des bannières illustrées de dessins naïfs aux couleurs vives, joue sur différentes échelles : illustrations miniatures, tablier cartographique et taille humaine, déambulation.
Cette petite forme, commandée par le Domaine de Kerguéhennec et créée en 2019, a été pour Inès Cassigneul l'occasion une faire une étude autour d'un conte traditionnel et de la cantastoria.

vers le menu fermer le menu
retour en haut de la page